• Poème 4ème •

Poésie sur la poésie

Le poèt’ quelquefois fait sourire.
Il n’est pourtant pas si saugrenu
D’aimer lire ses mots pour tout dire :
Ses tourments, joies, peines et soupirs.

Quand on n’est pas assez "malabar"
Pour esquiver les coups de cafard,
Les vers trist’ nous chuchotent tout bas
Qu’on n’est pas seule avec ses tracas.

Quand la joie nous déborde du cœur,
On la verse dans ses propr’ vers à pieds :
Poèmes écrits avec bonheur...
Mais qu’après qu’on ose pas montrer.

Qu’importe les avis extérieurs !
La poésie, des autres ou de soi,
Chavire les êtr’ de haut en bas :
Elle fait danser de l’intérieur.

Salma Durand 4 eA